Comment faire du cloud chasing

Comment faire du cloud chasing

Les cigarettes électroniques sont non seulement un bon moyen pour diminuer progressivement sa consommation de nicotine, mais aussi, une source de divertissement. Nous avons probablement tous vu sur les réseaux sociaux, des jeunes qui sont capables de former de grands nuages de « fumée » et des anneaux, grâce à leur cigarette électronique. Cette pratique peut se faire simplement, sans accessoire ou avec des bulles de savon. Le cloud chasing est devenu depuis, un sport et il a été très popularisé ces dernières années.

Qu’est-ce que le cloud chasing ?

Le cloud chasing, à ne pas confondre avec le clout chasing, veut tout simplement dire chasser les nuages en anglais. C’est une forme de vapotage artistique, qui consiste à produire des nuages de fumée à l’aide de cigarettes électroniques. Cette pratique ne se limite pas à la formation d’anneaux et de gros nuages, elle consiste aussi à créer différentes figures à l’aide de la fumée émise.

La plupart des adeptes du cloud chasing ne manquent pas de créativité pour effectuer des formes aussi belles qu’éphémères.

Le cloud chasing est d’abord apparu sur la côte Est des Etats-Unis et a, petit à petit, gagné en popularité sur internet et dans le monde entier. Il existe même des compétitions où des cloud chasers du monde entier, viennent s’affronter. Cette pratique ne vient pas sans risques pour la santé et nécessite de prendre quelques précautions.

Faire du cloud chasing : quelles sont les précautions à prendre ?

Le liquide contenu dans les cigarettes électroniques est constitué majoritairement de glycérine, de propylène glycol, d’arômes et de nicotine. Le cloud chasing nécessite l’émission d’une très grande quantité de fumée. C’est d’ailleurs pour ça, que la majorité du temps, les cloud chasers utilisent un surplus de glycérine végétale, pour pouvoir obtenir cet effet. Malgré le fait que le vapotage ne nécessite pas de combustion, comme pour la cigarette classique, il n’en reste pas moins que la nicotine est toujours présente dans l’e-liquide. La nicotine, même consommée à faible dose, a des conséquences désastreuses sur la santé. Le cloud chasing peut inciter à consommer une plus grande quantité d’e-liquide, c’est pour ça qu’il est très important de limiter au maximum la quantité de nicotine présente dans la cigarette électronique et surtout, de ne pas en abuser. On pourrait penser qu’il faudrait du matériel très sophistiqué pour faire du cloud chasing : et bien non, il est tout à fait possible de faire cette pratique en amateur, avec quelques outils seulement.

Comment faire du cloud chasing ?

Bien que le cloud chasing soit devenu une sorte de sport, il est accessible à énormément de personnes.

Le choix du matériel est très important pour pouvoir émettre de grandes quantités de fumée. Pour ce faire, il faudra vous munir :

  • d’e-liquide riche en glycérine végétale
  • d’une bonne cigarette électronique
  • d’un atomiseur
  • d’un mod

La glycérine végétale est l’ingrédient clé, qui va permettre la formation de gros nuages de fumée. Cependant, les e-liquides qui sont très concentrés en glycérine, ne sont pas très agréables au goût. Le propylène glycol est généralement l’ingrédient qui donne le goût aux cigarettes électroniques. Dans ce cas, il vaut mieux privilégier un ratio de 70% de glycérine végétale et de 30% de propylène glycol, histoire de rendre l’expérience plus agréable.

Une bonne cigarette qui peut produire très facilement de la vapeur sera, bien entendu, très appréciée pour faire du cloud chasing. Un autre élément qui a une importance cruciale pour produire beaucoup de vapeurs est l’atomiseur. Il doit avoir un réservoir assez grand, pour limiter au maximum le besoin de le remplir souvent. Il est aussi recommandé qu’il soit reconstructible, pour pouvoir faire sa propre résistance et profiter d’un vapotage plus agréable.

Le mod, quant à lui, permet d’éviter que la batterie surchauffe. Il vaut mieux choisir un mod électronique quand on est novice, parce qu’il est plus simple à utiliser.

Pour ce qui est du cloud chasing en lui-même, la respiration est un élément clé pour produire de gros nuages. Comme le cloud chasing est techniquement considéré comme un sport, il nécessite une bonne dose d’entrainement de respiration. Il faut donc apprendre à contrôler sa respiration et à expirer convenablement. Pour former de gros nuages, il est recommandé d’expirer lentement et de reculer. Cette technique utilisée par les pros, s’appelle la rip trippers.

Certains noms ressortent souvent comme Austin Lawrence connu son le nom de VaustinL ou encore Brandon Mitchell.

Lionel

Je m'appel Lionel et je suis passionné de cigarette électronique depuis plusieurs années. Que ça soit techniquement ou pour le plaisir. J'ai crée ce site pour vous partagez toutes les informations utiles dans le domaine.

D'autres articles pour vous

Comment faire pour vapoter du CBD ?

Comment faire pour vapoter du CBD ?

Comment régler sa cigarette électronique ?

Comment régler sa cigarette électronique ?

Pourquoi la cigarette électronique me fait tousser ?

Pourquoi la cigarette électronique me fait tousser ?

Comment choisir son liquide de cigarette électronique ?

Comment choisir son liquide de cigarette électronique ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *